FANDOM



Description des personnages :

Marianne :Contrôle assez bien ses émotions quand elle est seule mais vit des émotions intenses à l’intérieur. Elle travaille avec fougue et elle est très compétente dans son domaine. Elle travaille dans les prêts depuis une dizaine d’années. Elle occupe maintenant le poste de vice-présidente et elle est responsable des prêts à la consommation.


Luc :Il est le président de la Banque. Il est soucieux des bonnes relations interpersonnelles au sein de son équipe. Il n’affronte pas les situations, il se retire. Il semble de moins en moins satisfait du travail de Marianne.


Pierre :Il est dirigeant d’une section des prêts, il aspirait au poste que Marianne occupe. Il a du ressentiment envers elle et perturbe ses réunions.


Environnement social : Il y a des tensions entre Marianne et Pierre. Pierre semble s’allier avec les autres chefs de sections pour faire perdre patience à Marianne. Les relations sont plutôt mauvaises entre Marianne et les autres chefs, elle utilise même des menaces. De plus, sa relation avec Luc semble de moins en moins bons termes.

Taille de l’organisation : La Banque semble d’une taille assez importante. Il semble y avoir beaucoup de chefs d’équipe, il y a une vice-présidente, un président.

Description du problème : L’attitude de Pierre et de ses collègues envers elle ainsi que les mauvais rendements font en sorte que Marianne perd de plus en plus son calme et qu’elle ne sait pas comment réagir. Son autorité n’est pas respectée et elle utilise des menaces pour essayer d’améliorer les résultats et elle en est même à se demander si elle ne devrait pas renvoyer Pierre pour régler la situation.

Symptômes : Pierre semble faire des clins d’œil complices à ses collègues et il finit ses phrases avec une déférence exagérée («Ok, c’est toi la patronne ! Donne tes ordres, on obéit »). Il semble fomenter une mutinerie contre elle.

Origine du symptôme : Le fait que Marianne ait accepté le poste a fait que Pierre n’a pas pu y accéder. Si elle n’avait pas accepté, Pierre aurait pu être le vice-président de la Banque, et c’est pourquoi il a du ressentiment envers elle.

Conséquences : L’ambiance de travail est désagréable, le volume des prêts baisse, les mauvaises créances sont à la hausse et Marianne perd son calme.





Hypothèses :


· Marianne tente d’utiliser son pouvoir hiérarchique, mais cela ne semble pas fonctionner auprès de ses collègues qui ne la prennent pas au sérieux.


· Le fait qu’elle fasse des menaces aux chefs de sections mais qu’elles n’aboutissent jamais à de vraies conséquences fait en sorte qu’elle n’est pas crédible.


· Le manque de pouvoir personnel de Marianne fait en sorte qu’elle n’a pas d’influence sur les autres.


· Le fait qu’elle ait souvent des émotions intérieures intenses et qu’elle ne puisse les contrôler seulement quand elle est seule peut l’amener à avoir des réactions non désirées lorsqu’elle en vit une et qu’elle est en compagnie de ses collègues.


· Le fait qu’elle veule l’obéissance des chefs d’équipes peut justement entraîner le comportement inverse de la part de ceux-ci.



Diagnostique: Marianne manque d’autorité et de pouvoir ; ses méthodes ne fonctionnent pas au sein de l’équipe. Elle n’est pas crédible aux yeux des chefs d’équipe, ce qui entraîne un mauvais rendement.

Formulation des objectifs :


· Retrouver une bonne ambiance de travail ainsi qu’un équilibre de l’autorité au sein de l’organisation.


· Augmenter le volume des prêts et diminuer les mauvaises créances.


Élaboration des options :


· Marianne pourrait accroître son pouvoir personnel, ce qui ferait qu’elle n’aurait pas à s’en remettre seulement à son pouvoir hiérarchique pour avoir de l’autorité. Elle a déjà le pouvoir d’expertise, mais elle pourrait développer son pouvoir de persuasion rationnelle en améliorant son sens politique et en usant de son charme.


· Au lieu d’essayer d’imposer l’obéissance des chefs de sections, Marianne pourrait opter pour l’habilitation de ceux-ci, ce qui leur permettrait d’augmenter leur pouvoir décisionnel et aussi leur responsabilité dans les résultats de la banque. Par ce fait, ils se sentiraient plus impliqués dans les décisions et seraient plus enclins à les respecter.


· Marianne pourrait réorienter son jeu politique au sein de l’organisation. Pour l’instant, elle tente d’arriver à des résultats en employant des moyens que l’organisation réprouve. Elle pourrait plutôt élaborer des compromis originaux pour concilier des intérêts rivaux (Marianne voudrait qu’ils obéissent, mais ils ne l’écoutent pas).

· Marianne pourrait apprendre à contrôler ses émotions lorsqu’elle est en compagnie d’autres personnes, ce qui l’aiderait à mieux réagir et à prendre de meilleures décisions.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard