FANDOM



Le pouvoir :

Jeffrey Pfeffer dans son article de la Harvard Business Review de Juillet-Août 2010 (“Power Play,”Harvard Business Review, July-August 2010 ) voit le pouvoir comme un moyen de gérer les progrès de projets et atteindre les objectifs organisationnels. http://www.jeffreypfeffer.com/pfeffer-research-scholarly.htm

Quel est votre avis à ce sujet?

Pensez vous à l’instar de l’auteur que ce sont les compétences à acquérir pour les futurs leaders afin de leur permettre d’obtenir et d’utiliser le pouvoir qui sont essentielles?


C-Louise Bertrand mars 24, 2011 à 02:34 (UTC)


M. Pfeffler définit le pouvoir comme étant l'abilité d'avoir les choses comme on le veut. Également, il précise que c'est d'avoir ces choses quand l'effort des autres personnes est requis et que ces personnes peuvent avoir leurs propres idées de ce qui devrait être fait. Je crois que ce qui est important dans cette définition est le mot "abilité". Le pouvoir peut être exercé mais ce n'est pas parce que quelqu'un a le pouvoir qu'il devrait nécessairement l'exercer à tout moment. L'auteur portrait également une réalité dure du milieu de travail, où la loi du plus fort règne. En général, je crois que M. Pfeffler a plutôt raison sur ces 11 conseils pour exercer plus de pouvoir mais qu'ils doivent s'appliquer beaucoup mieux aux États-Unis qu'ils ne s'appliqueraient au Québec. La société québécoise n'étant pas reconnue, selon moi, comme étant une société qui favorise l'individualisme. Les idées qu'apportent l'auteur semblent encourager beaucoup la centralisation du pouvoir chez un seul individu alors que le Québec est plus reconnu pour son collectivisme. Je crois néanmoins que cette lecture pourrait être utile à de nombreux futurs leaders.


Louis-Philippe Marcoux


En mon sens, le pouvoir commence par la confiance en soi et non par le poste acquis en lui-même, tel que semble soutenir M. Pfeffer. Une personne qui connaît bien ses forces et faiblesses, saura non seulement les mettre à profit, mais les communiquera beaucoup plus aisément qu'une personne dont l'estime de soi est moindre. Ainsi il dispose du premier outils le plus important pour s'accomplir au travail peu importe le poste qu'il occupe; le second étant la créativité. Le pouvoir n'est pas une question de hiérarchie, il renvoi plutôt à la portée qu'exerce l'influence d'un individu. La confiance en soi bien placée installe une certaine assurance générale et révèle les possibilités. Ce sont c'est possibilités qui génère le sentiment de pouvoir. Ajoutez à cela la passion et vous vous retrouverez nettement plus puissant que n'importe quel titre d'une classe dite supérieure.

Madeleine Aubin

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard